ACCUEIL

RECHERCHE

DEVENEZ UN CYBER BRICOLEUR

Inscrivez-vous à la newsletter

{ Les grands travaux }

J'ai un problème d'humidité

L’humidité est l’un des principaux fléaux de la maison. Vous serez vite submergés si vous n’y prenez pas garde. Les auréoles sur les murs, la peinture qui s’écaille, le papier-peint qui se décolle sont les symptômes les plus visibles. La suite, on la connaît : moisissures, bactéries et mauvaises odeurs. Il devient alors urgent d’en rechercher la cause. A moins que vous ne preniez vos précautions avant.

Méfiez-vous de l’eau qui dort

L’humidité dans un bâtiment est due à trois raisons : les infiltrations, les remontées capillaires et la condensation. Dans le premier cas, l’eau de pluie s’infiltre à travers le toit, une gouttière défaillante, une façade fissurée ou des joints défectueux. Elle s’écoule vers le bas et laisse sur son passage des auréoles le long des murs ainsi que des taches près des plinthes. Le deuxième cas touche surtout les constructions anciennes. Les remontées capillaires résultent d’un sol humide et de l’eau souterraine. Sans revêtement étanche, la maçonnerie s’imbibe d’eau et véhicule celle-ci jusqu’à 1,50 m de hauteur. La condensation, quant à elle, puise sa source dans la vapeur d’eau en suspension dans l’air. Les principaux responsables : la respiration de l’homme, les vapeurs des salles d’eau, celles crées par la cuisson ou encore le séchage du linge.

Ne passez pas l’éponge

Insidieuse et tenace, l’humidité est un problème prioritaire. Tant que vous ne l’aurez pas réglée, elle continuera de ronger votre habitat. Pire, en dégradant la qualité de l’air, elle peut occasionner des affections respiratoires. Pour les infiltrations, le traitement est simple : il suffit de remonter la trace des coupables. Colmatez les brèches sur la toiture, rendez imperméable les tuiles poreuses, réparez la gouttière ou obstruez les fissures. L’opération est plus délicate pour les remontées capillaires, où le problème est plus profond. Elles nécessitent des travaux lourds, couvrant plusieurs mois, et difficiles à mettre en œuvre. Faites appel à un professionnel pour diagnostiquer l’étendue des dégâts. Vous serez ainsi peut-être amenés à déterrer les fondations de votre bâtiment pour les enduire d’un revêtement étanche ou à injecter dans le mur une résine hydrofuge qui va bloquer l’humidité.

Respirez !

La condensation est la cause d’humidité la plus fréquente dans la maison. La vapeur d’eau se condense sous forme de gouttelettes sur les parois froides et les vitrages non isolants. De même, un pont thermique entre le mur et le plafond crée une zone froide propice aux condensations. A terme, les plafonds se dégradent. Pour éviter de voir vos matériaux se détériorer, plusieurs solutions sont préconisées. Dépoussiérez et aérez, été comme hiver. Mais ouvrir les fenêtres ne suffit pas à évacuer la vapeur d’eau ou à assurer le renouvellement de l’air intérieur. Il faut aussi une bonne ventilation. Optez pour l’installation d’une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC). Enfin, une bonne isolation de vos murs et de vos sols supprimera les points froids déplaisants.

Mise en oeuvre
J'ai un problème d'humidité | Envoyer cette note | Tags : Isoler , Eau

{ question plus ? }

Comment isoler un mur irrégulier?