ACCUEIL

RECHERCHE

DEVENEZ UN CYBER BRICOLEUR

Inscrivez-vous à la newsletter

{ Environnement }

Prévenir et préserver

Sensibilisés à la pollution et au gaspillage, soucieux d’améliorer leur habitat et de maîtriser leurs factures, les Français se découvrent de nouvelles ressources. Les pouvoirs publics ont adopté une série de mesures écologiques. La maison "verte", économe et respectueuse de la nature, n’a jamais été autant sollicitée. Bien isoler son habitat, c’est désormais agir pour le bien de sa planète.

Une planète en alerte

En juin 1992, lors du premier Sommet de la Terre à Rio, les Nations unies adoptent une convention-cadre visant à stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. En ligne de mire : le réchauffement climatique, qui réclame des solutions efficaces à moyens et longs termes. En 1997, le Protocole de Kyoto énonce une série de mesures et engage les pays industrialisés à réduire leurs émissions de gaz. Son objectif : réduire, d’ici 2010, de 5,2% les émissions de gaz carbonique. Plus d’une quarantaine de gaz à effet de serre ont été recensés par le GIEC (Groupe Intergouvernemental d’Experts sur l’Evolution du Climat). Parmi eux : la vapeur d’eau (H20), le méthane (CH4), l’ozone (O3), le protoxyde d’azote (N2O) ou les gaz fluorés. Le dioxyde de carbone (CO2) représente à lui seul 70% des émissions de gaz à effet de serre.

Le Facteur 4

Principal émetteur de dioxyde de carbone, après les transports, le secteur du bâtiment (40% de la consommation d’énergie en France), fait l’objet de réglementations strictes. Encouragées par le Protocole de Kyoto et les directives de l’Union Européenne, diverses initiatives publiques et privées – le Grenelle de l’environnement, les labels et les certifications de qualité, les prêts écologiques – ont vu le jour. La France s’est engagée à réduire sa consommation énergétique et à diviser par quatre ses émissions de gaz à effet de serre avant 2050. Or le Facteur 4 nécessite des efforts nourris. Les réglementations thermiques successives visent à la maîtrise de ces dépenses frénétiques. Le taux de renouvellement des bâtiments anciens par des bâtiments neufs étant inférieur à 1% par an, une réglementation sur les bâtiments existants a rapidement vu le jour.

Prévenir et préserver | Envoyer cette note | Tags : Isoler , Environnement